vendredi 31 décembre 2010

samedi 25 décembre 2010

samedi 11 décembre 2010

Vous avez dit addictions

Les Addictions sont elles au coeur du projet mission locale ?

Des formations d"équipes entières sont organisées sur 2 jours pour instruire celle ci sur ces phénomènes, qui ont toujours existé.

Les personnels de telle structure vont ils se transformer en cerbère garant de la morale, ou en pourvoyeur de structures médicalisés ???

Tout cela mérite réflexion

La liberté de chacun , la responsabilité de chacun doit elle être à la merci de personnes n'ayant aucune compétence de soignant ???

L'objectif de ces structures c'est d'aider les jeunes à trouver un emploi à se former.

mercredi 8 décembre 2010

Notre AVENIR

Sans modification des lois sur la bioéthique,
Le spécialiste estime que Roselyne Bachelot refuse d'écouter les experts et les députés compétents. Or, selon lui, sans modification des lois sur la bioéthique, il sera impossible de trouver, dans notre pays, les investissements, dans le domaine industriel et hospitalier, nécessaires au passage à la thérapeutique. "Si les résultats sont probants aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Israël et à Singapour, dans tous les pays où les gens ont commencé à travailler sur les cellules embryonnaires bien avant nous, nous devrons monter nos entreprises et faire nos essais cliniques ailleurs", affirme Marc Peschanski.
Cessons d"avoir peur de nos ombres, engageons nous résolument dans des voies d'avenir.
Principe de précaution , ok , mais pas au point de hâter notre disparition des enjeux du monde moderne.
Les sur la bioéthique doivent ouvrir de nouveaux horizons.
Que font les politiciens , préoccupés de démagogie , qui oublient les populations qu'ils devraient servir.

L'offre de service des missions locales

L'offre de service de la mission locale est présentée dans un document dit "support du dialogue de gestion" qui décrit les actions mises en place pour les 5 axes de l'offre de service.
Le contenu de l'offre de services et sa répartition en 5 axes :
offre de service n° 1: Repérage ,accueil,information , orientation
offre de service n° 2: accompagnement des parcours d'insertion
offre de service n° 3: développement d'actions pour favoriser l'accès à l'emploi
offre de service n° 4:expertise et observation active du territoire
offre de service n° 5: ingénierie de projet et animation locale au service de l'insertion professionnelle et sociale des jeunes
Source : doc annexé à la circulaire n° 2007-26 su 12/10/2007

Les 5 axes de services définissent le contour de la commande publique de l'ensemble des financeurs des missions locales.
C'est toujours nécessaire de connaître sur quelles bases sont utilisés nos impôts.

mardi 7 décembre 2010

Mission de service Public

Les onze principes ou valeurs qui sont au coeur de la mission de service public qui fondent l'existence des missions locales.
1) L'égalité de traitement ( les missions locales garantissent elles un accès à tous les publics effectifs et potentiels ? Comment font elles pour entrer en contact avec ceux qui ne viennent pas)
2) L"égalité d'accès
3) La neutralité
4) La laïcité
5) La transparence , tous usagers doit avoir accès aux documents le concernant, il peut avoir accès à son dossier informatique Parcours. Personne ne peut vous refuser l'accès à celui ci.
6) La continuité
7)La mutabilité , c'est à dire la mission locale s'adapte aux demandes des jeunes et non l'inverse.
8) L'équité
9)Le respect de la pudeur et des bonnes moeurs
10) La gratiuté
11) L'impartialité
Souce quide méthodolique ANDML
Ces principes et valeurs restent ils au coeur de l'action des missions locales au qutidien???

dimanche 5 décembre 2010

De Retour

Après une période de doute de réflexion sur l'opportunité d'un blog, sur les risques du parler vrai, je reprends mon périple.
Ma situation professionnelle vient de connaître un tournant à la suite de mes écrits sur mon blog,j'aurai des occasions de relater cela.
Un nouveau gouvernement vient de voir le jour, une nouvelle impulsion accordée à l'apprentissage !!!.
Des perspectives de négociations des partenaires sociaux sur l'emploi des jeunes ???
Un coup d"arrêt fiscal pour le statut d'autoentrepreneurs.
Tout cela n'augure pas de réjouissantes perspectives.
Les missions locales dans tout cela , aucune clarification sur leur statut , rien concernant leur fonctionnement, sont elles toujours en charge d'une "mission de service public".
Les risques sont nombreux d'un étouffement des missions locales , leur installation dans une activité sociale faisant double emploi avec des acteurs de proximité , ayant une légitimité ancienne avec une pratique humaniste ( toujours difficile à préserver) et une pratique technocratique ( tenir les objectifs civis la cpo, être obnubiler par le logiciel parcours) , qui fait passer le lien humain au second plan.

jeudi 11 novembre 2010

Un politique honnête

Michel Rocard ,"Si ça vous amuse" éd flammarion.
U n ouvrage dense qui nous informe sur de nombreux sujets actuels .

U n chapitre sur le nucléaire, qui montre que notre pays n'est plus l'héritier du siècle des lumières; des forces démagogiques nous entraînent dans la décadence intellectuelle et des compromis désastreux. ( Il ne faut pas toucher aux dogmes , au politiquement correct , si vous voulez conserver votre emploi , ne dites rien soyez le complice passif du désastre de nos finances publiques, en manière d'insertion professionnelle des jeunes nous atteignons des sommets).

En matière nucléaire l'abandon de SuperPhénix ( système qui permettait de résoudre le problème des déchets nucléaire) , la France a perdu un savoir faire majeur, elle a dispersé les équipes scientifiques, perdu du temps et des sommes considérables.
La reconstitution de ces connaissances prendra du temps et beaucoup d'argent.

mercredi 10 novembre 2010

11 Novembre

Fontaine de Montferrand (63)
Ces chrysanthèmes symboles de nos malheurs personnels et collectifs.
Devront ils bientôt symboliser les sanctions dramatiques, qui frappent un citoyen blogger, libre et de bonnes moeurs ???

samedi 23 octobre 2010

Risque

Nous sommes en République
"Liberté,Egalité,Fraternité" écrit sur sur le fronton des bâtiments publics.

Quel sort peut-on réserver au rédacteur d'un blog ???

jeudi 21 octobre 2010

jeudi 14 octobre 2010

Celulles embryonnaires

Nous allons rater le train de l'avenir, des forces obscurantistes empêchent des développements médicaux , qui peuvent améliorer la vie de nombreuses personnes et nous priver d'opportunités économiques considérables .

Nous sommes loin du siècle des lumières , de Pasteur , de la France motrice des progrès de l'humanité .

"Sans modification des lois sur la bioéthique, il sera impossible de trouver, dans notre pays, les investissements, dans le domaine industriel et hospitalier, nécessaires au passage à la thérapeutique. "Si les résultats sont probants aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Israël et à Singapour, dans tous les pays où les gens ont commencé à travailler sur les cellules embryonnaires bien avant nous, nous devrons monter nos entreprises et faire nos essais cliniques ailleurs", affirme Marc Peschanski."Le point 13/10/10

lundi 11 octobre 2010

Abri de Berger


Celui ci se situe sur la commune d'Anglards de Salers à Espinassoles
Il servait d'abri dans le froid et la pluie quand le jeune berger gardait le troupeau.
Posted by Picasa

mardi 5 octobre 2010

Carte Occitanie


Une Occitanie renaissante
Par exemple en Auvergne ,des textes sont publiés ( souvent à partir du vécu local) régulièrement dans des journaux locaux comme , Le Réveil (Cantal) , l'union ( journal agricole du Cantal) . Ces journaux ont une diffusion conséquente en région parisienne.
Pendant des siècles L'Occitan était la langue des agriculteurs ,du monde rural ,toutes les transactions sur les champs de foire se faisait dans cette langue, c'était la langue de travail au quotidien.
Actuellement il apparaît une volonté de retrouver ses racines de retrouver une filiation historique , c'est aussi une défense vis à vis d'un sentiment d'envahissement, par exemple en Catalogne , au pays Basque il est indispensable de parler la langue vernaculaire pour accéder à certains emplois.

dimanche 3 octobre 2010

La Mixité

La mixité à toute les sauces:
Mixité sociale , si vous n'êtes pas pour, c'est une faute morale, c'est obligatoire d'être pour.
Il semble bien loin le temps ou le droit à la différence était une valeur intangible, notamment à gauche.
Mixité partout, aucun respect de la liberté de chacun (celle ci semble actuellement remise en cause dans certains établissements scolaire)
Être critique vis à vis de cet oukase social c'est être ringard réactionnaire et j'en passe des meilleures.
L'égalité homme ,femme est une évidence, mais elle n'empêche pas des activités séparées entre les sexes.

jeudi 30 septembre 2010

Le Dopage

Cela revient à la une avec l'affaire Contador.
Celui-çi est unanimement condamné, sans autre forme de procès

Les drogues,notamment le cannabis bénéficie de tolérance de compréhension et parfois d'incitations diverses , c'est la mode,avec un but inavoué affaiblir notre nation

De la prévention , c'est à dire une information ( quasiment incitative) est à disposition dans les structures jeunes ( les missions locales sont elles concernées ???)

Pourquoi condamner une utilisation volontaire de certain produit ( il est indispensable que l'utilisation s'effectue avec un suivi médical, serré), tous les médicaments sont testés par des volontaires rétribués , notamment dans le milieu médical, pour une contribution décisive à l'amélioration de la pharmacopée ? Ceci avant toute autorisation de mise sur le marché.

un exemple l'EPO, qui peut améloirer la vie de patients ayant des problèmes rénaux

A Lire

Un livre décapant , qui rompt avec "le politiquement correct" et qui peut permettre un examen de conscience bénéfique , pour les nombreuses personnes concernées.
C'est aussi édifiant pour le contribuable , surtout les plus modestes qui se "serrent la ceinture"

Comme toujours ceux qui travaillent avec le plus de conscience professionnelle, de dévouement ( ils sont nombreux dans les services publics) ne sont ni reconnus ni récompensés.

Zoé Shepard ; "Absolument dé-bor-dée"

édition Albin Michel


samedi 25 septembre 2010

La Liberté d'Expression

Elle est plus facile à défendre dans une manifestation avec banderoles et panneaux ,

la faire vivre c'est autre chose , l'encourager ou même la tolérer c'est un challenge.

Actuellement la législation est flou.

Un employeur peut vous inviter par lettre recommandé à un entretien préalable , au motif de rédiger un blog.

Utiliser son propre nom par honnêteté peu être une circonstance terrible. Un pseudo , pourquoi pas !!!
Doit-on vivre seulement avec "des discours politiquement correct"???
Ceux sont des considérations générales, n'ayant aucun rapport avec des situations réelles.

jeudi 23 septembre 2010

l'Occitanie un avenir



Dans l'Europe des régions, les entités ancestrales , qui représentent une philosophie humaniste doivent pouvoir exister. Enfant j'ai vécu au milieu de la langue Occitane ,qui était le langage quotidien de ma famille . Nous devons respecter cet héritage , le diffuser et le préserver.
nous devons valoriser ,promouvoir cette langue seule façon de préserver notre identité.

mercredi 22 septembre 2010

Qui travaille réellement

Peu de personnes pour travailler , avec les jeunes, dans une Mission locale que je connaît les conseillers doivent effectuer 5 entretiens de jeunes par demi journée , la durée d'un entretien peut atteindre 45 minutes.( C'est une activité harassante , qui demande une implication considérable !!!) . Tout cela pour être au service des jeunes .

Beaucoup de temps passé à évaluer, COORDONNER, contrôler

Coordination régionale avec 3 pleins temps + un chargé de mission parcours.


Combien coûte une réunion de 15 personnes durant 3 heures ??? pour AVOIR UNE CONVERSATION
Au minimum 25 personnes participent, cela vous fait 25 demie- journées utilisées à la réunionnite 25*3=75 heures.

vous avez 2 pleins temps par mois gaspillés en réunions, ou est la fonction primordiale de l'accueil humaniste d'une mission locale.
Dans un prochain épisode ,vous aurez le coût financier.

Apprentissage

Suite de l'aventure:
206 offres d'apprentissages sur l'agglomération Clermontoise non pourvues. ( source pôle emploi)

Tu me donnes du fric

Témoignage d'un travailleur social:
"Tu me donnes du fric sinon tu ne m'intéresses pas", c'est les propos tenus par des jeunes.
Arrêtons de vivre dans le mythe de l'accompagnement.
Les salariés à l'accueil vivent dans des situations relationnelles difficiles

vendredi 17 septembre 2010

Quelle politique de communication pour l'AFPA ??

Ce matin je découvre un dépliant publicitaire AFPA (association de formation pour adultes).
Organisme public de formation , crée après la 2è guerre , met en place sur tout le territoire des formations pour adultes avec efficacité.
Je découvre donc :
la méthode anti- galère certifié by ( un organisme public pourrait au moins utiliser le Français) Ph...... L... célèbre entraîneur
l'AFPA se préoccupe de l'insertion professionnelle des jeunes de façon surprenante, dépliant à voir .
Question combien coûte aux contribuables cette campagne de communication, à la gloire d'un entraîneur de natation ?? pour quels objectifs au profit de qui??

jeudi 16 septembre 2010

Le congé individuel de formation

Il s'adresse à tous les salariés. Une opportunité pour vous .
Le congé individuel de formation (CIF) vous permet , si vous justifiez d'une ancienneté minimum, d'obtenir une autorisation d'absence de votre employeur pour suivre une formation de votre choix , pendant votre temps de travail.
La demande de prise en charge s'effectue directement auprès de l'OPACIF (organisme paritaire de votre branche d'activité ou auprès des FONGECIF) auquel votre employeur verse sa contribution formation.
Cela peut être une opportunité de formation qualifiante, de qualification supérieure à la votre ou dans un domaine différent.



mercredi 15 septembre 2010

Le misérabilisme

Un fond de commerce à entretenir.
Question iconoclaste, combien de personnes vivent (avec un statut privilégié et protecteur) sur la misère humaine.
C'est l'honneur de notre République de se préoccuper du sort de chacun de ces Citoyens, dûment admis et respectant les fondements de celle-ci.
Un discours misérabiliste amplifié par une partie des travailleurs sociaux ( question les missions locales sont elles des structures à vocation sociales?), toujours plus de jeunes avec des difficultés de tous ordres , addictions ( mais ou est la responsabilité de chacun ? je ne suis pas obligé de devenir alcoolique ou toxicomane?).
Toujours plus de chômage alors qu'une multitude d'emplois ne sont pas pourvus.
Un exemple m'interroge , il concerne un fait précis dans une mission locale, pour atteindre les objectifs d'accompagnement civis un jeune inscrit mission locale , pour participer à un stage de formation doit être CIVIS, n'y a-t- il pas double emploi et double coût pour le contribuable?
Encor plus fort une allocation de 150 euros ( auparavent 70 euros)est donné aux jeunes civis pour s'inscrire dans le programme.
Tout cela n'incite personne à se responsabiliser , à faire des efforts, car beaucuop vivent de la misère.

dimanche 12 septembre 2010

Interrogations sur nos comportements ???

Un professeur d'économie dans un lycée annonce fièrement qu'il n'a jamais vu un seul de ses élèves échouer mais par contre, une année, c'est la classe entière qui a connu l'échec.
Cette classe était entièrement convaincue que le socialisme est une idéologie qui fonctionne et que personne n'y est ni pauvre ni riche, un système égalitaire parfait.
Le professeur dit alors:"OK donc, nous allons mener une expérience du socialisme dans cette classe. A chaque contrôle, on fera la moyenne de toutes les notes et chacun recevra cette note. Ainsi personne ne ratera son contrôle et personne ne caracolera avec de très bonnes notes.> > Après le 1er contrôle, on fit la moyenne de la classe et tout le monde obtint un 13/20.>
Les élèves qui avaient travaillé dur n'étaient pas très heureux au contraire de ceux qui n'avaient rien fait et qui eux étaient ravis.
A l'approche du 2ème contrôle, les élèves qui avaient peu travaillé en firent encore moins tandis que ceux qui s'étaient donné de la peine pour le 1er test décidèrent de lever le pied et de moins réviser.
La moyenne de ce contrôle fut de 9/20! Personne n'était satisfait.
Quand arriva le 3ème contrôle, la moyenne tomba à 5/20.> > Les notes ne remontèrent jamais alors que fusaient remarques acerbes, accusations et noms d'oiseaux dans une atmosphère épouvantable, où plus personne ne voulait faire quoi que ce soit si cela devait être au bénéfice de quelqu'un d'autre.
A leur grande surprise, tous ratèrent leur examen final. Le professeur leur expliqua alors que le socialisme finit toujours mal car quand la récompense est importante, l'effort pour l'obtenir est tout aussi important tandis que si on confisque les récompenses, plus personne ne cherche ni n'essaie de réussir. Les choses sont aussi simples que çà.
Voici un petit extrait de discours qui résume parfaitement les choses "Vous ne pouvez pas apporter la prospérité au pauvre en la retirant au riche. Tout ce qu'un individu reçoit sans rien faire pour l'obtenir, un autre individu a du travailler pour le produire sans en tirer profit. Tout Pouvoir ne peut distribuer aux uns que ce qu'il a préalablement confisqué à d'autres. Quand la moitié d'un peuple croit qu'il ne sert à rien de faire des efforts car l'autre moitié les fera pour elle, et quand cette dernière moitié se dit qu'il ne sert à rien d'en faire car ils bénéficieront à d'autres, cela mes amis, s'appelle le déclin et la fin d'une nation. On n'accroît pas les biens en les divisant."
Dr. Adrian Rogers, 1931

samedi 11 septembre 2010

Bertrand Schwartz

A la demande du premier Ministre Pierre Mauroy ( le 10 Juin 1981),extrait de la demande " L'entrée des jeunes dans la vie active , après la fin de la scolarité , est devenue pour beaucoup d'entre eux une véritable course d'obstacle et uune période d'incertitude et de déstabilisation".

29 ans après après avoir dépenser des sommes considérables , de nombreux programmes et plans , la même demande pourrait être faite dans les mêmes termes.
En septembre 1981 un rapport est remis, celui ci conduira à la constitution des missions locales , structures toujours mal définies aux coûts incertains aux personnels pléthoriques.

Tout cela en totale contradiction avec les propositions de B Schwartz. Qui préconisait des structures légères .
Extrait du rapport: "Une lettre de mission , émanant du premier ministre , devrait définir les prérogatives et le champ de compétences de la mission pour rendre clair son statut.." ( cela n'est toujours pas fait)
" - être animée par un responsable d'un rang suffisant pour pouvoir négocier avec les administrations et les collectivités locales".
Il était exclu de créer un service spécifique jeune, il s'agissait d'animer un réseau local pour optimiser les moyens de chacun au service des jeunes.

vendredi 10 septembre 2010

C.P.O, contrat pluriannel d'objectifs

Quel est la signification de ce sigle, contrat pluriannuel d'objectifs
Avec l'état chaque mission locale se fixe des objectifs , si ces objectifs ne sont pas atteints des sanctions financières devraient s'exercer ( voeux pieux , il ne se passe jamais rien quel que soit les résultats.
La CPO fait suite à la "loi organique relative aux lois de finances",(LOLF), votée en 2001 , appliqué en 2006:
L'un des enjeux majeur de la LOLF est de faire passer l'état d'une culture de moyens à une culture de résultats, en s'appuyant sur la procédure budgétaire.
Le budget de l'état est constitué d'enveloppes globales( crédits visant à permettre un ensemble de dépenses de nature différentes mais regroupées par destination).
Les responsables de programmes (rattachés à des départements ministériels) délèguent la gestion de leurs programmes via des BOP (budget opérationnel de programmes) et définissent dans ce cadre des objectifs opérationnels assignés aux services.
En 2006 , l'activité du réseau mission locale relève du BOP 102.
L'offre de service de la CPO mission locale se décline en 5 axes:
offre de service n°1:repérage,accueil,information,orientation
n°2:accompagnement des parcours d'insertion
N°3: développement d'actions pour favoriser l'emploi
N°4: expertise et observation active du territoire
N°5: ingénierie de projet et animation locale au service de l'insertion professionnelle et sociale des jeunes.
Circulaire N° 2007-26 du 12/10/2007

jeudi 9 septembre 2010

La Radiation à Pôle Emploi

La procédure de radiation
- Le demandeur d'emploi reçoit une lettre d'avertissement. Il a deux semaines pour justifier au Pôle emploi son absence, de préférence par lettre recommandée adressée au directeur de l'agence.

- Celui-ci décide de radier ou pas le demandeur d'emploi, selon une liste de "motifs légitimes".

- Si la sanction est maintenue, le demandeur d'emploi est radié pendant deux mois. Cette information est automatiquement rapportée à la caisse des allocations familiales, ce qui peut entraîner une baisse ou la suppression des aides sociales.

- Le demandeur d'emploi dispose de deux mois pour contester la décision auprès de son agence ou par un recours au tribunal administratif. En cas d'échec, il peut ultimement se tourner vers le médiateur du Pôle emploi, dont le rôle est de règler ce type de litiges.

mercredi 8 septembre 2010

L'avenir radieux

La Californie est le lieu ou des biologistes, des mathématiciens et des informaticiens réfléchissent au meilleur moyen de sauver l'humanité.
Dans 30 ans les systèmes d'intelligence artificielle prendront le pouvoir.
Une perspective utiliser ces machines pour rendre les humains immortels,ou presque...
Nous devons permettre toutes les recherches, cessez de mettre des législations restrictives, l'humanité doit pouvoir évoluer.
Nous ne sommes pas au bout de notre évolution.
TROP SOUVENT NOUS AVONS DES STRUCTURES FAVORISANT LES LOOSER.
Notre marche en avant doit reprendre, le monde du génie génétique , des nanotechnologies ,ect ,est au début de son développement.

dimanche 5 septembre 2010

Sécurité routière ou ???

Les faits:
Samedi en fin d'après midi je dépasse une voiture en montant vers le col de la Moreno (63) des gendarmes cachés dans la forêt de sapins relèvent 125km/h (118 retenu), nous sommes sur une route départementale (90)
je dépassais une voiture que je suivais depuis 10km;
Est-il toujours possible de doubler une voiture sur une départementale?? Comment fait -on pour doubler en toute sécurité?
Je note la correction du gendarme qui rédigeait le carton amende,durant cette période ces 2 jeunes collègues motocyclistes , ont fait un essai de vitesse avec une de leurs 2 motos, je peux m'interroger sur la fiabilité des relevés kilométriques,si les gendarmes s'amusent à faire des essais , avec un appareil placé en surplomb de la chaussé. IL a aussi une forme de promotion tarifaire 90 euros plus points si paiement immédiat ou dans les 3 jours au lieu de 135 euros.
Une interrogation ne faut il pas inscrire dans le code l'interdiction de doubler sur les départementales, cela pourrait faire un sérieux manque à gagner pour l'état et des organismes de formation spécialisés dans la reconquête de points.

mardi 31 août 2010

Recrutement ,secteur agro alimentaire

Un nouvel exemple d'opportunités:

Les entreprises alimentaires recrutent des jeunes en apprentissage

Plus de 15 offres de contrats en apprentissage en PME et grands groupes restent à pourvoir sur des postes de :
Conducteur de machines automatisées, opérateur de production, agent polyvalent en production alimentaire...

Formation : Brevet Professionnel des Industries Alimentaires – CDD 2 ans en contrat
d’apprentissage

Entreprises sur toute l’Auvergne

Rentrée en centre de formation : novembre 2010

Rythme moyen : 3 semaines en entreprises / 2 semaines en centre de formation

Pré-requis : avoir entre 18 et 25 ans et être titulaire au minimum d’un CAP validé ou

d’un niveau BEP ou niveau 2nde ou plus.

Droit individuel à la formation

Le D.I.F , est un instrument à disposition de chaque salarié,
il peut être l'occasion de ce faire plaisir et d'améliorer ses compétences
Mesure phare de la loi sur la formation tout au long de la vie, et également incontournable dans la réforme de la formation 2009, le DIF (droit individuel à la formation) permet à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an, dans la limite de 120 heures.

La mise en œuvre de ce droit est à votre initiative mais nécessite l’accord de votre employeur.
Comment mettre en œuvre votre DIF ?
Vous adressez une demande à votre employeur afin de solliciter son accord sur le choix de la formation envisagée ; celui-ci dispose d’un mois pour notifier sa réponse. Passé ce délai, l’absence de réponse vaut acceptation.

Votre demande de mise en oeuvre du DIF acquis dans une entreprise précédente doit se faire dans les deux ans suivant votre embauche.Comment serez-vous rémunéré ?
Si le DIF est mis en œuvre pendant le temps de travail, vous percevrez votre rémunération normale.
Si le DIF est mis en oeuvre hors du temps de travail, votre employeur vous versera une allocation de formation égale à 50% de votre rémunération nette.
Si vous êtes en CDD, la rémunération est soumise aux deux mêmes règles que ci-dessus.

A noter !
Pendant la durée de l'action, le salarié bénéficie de la législation de la sécurité sociale relative à la protection en matière d'accidents du travail et de maladies professionnelles. (Art. L. 6323-15 CT, anc. L. 933-4 CT).

lundi 30 août 2010

Une interrogation familliale

Suite à un repas familial ce dimanche, la préoccupation du choix d'un métier est venu sur le tapis, pour un jeune de 13 ans.
Que choisir pour ses enfants, comment les aider ?
Quelles démarches entreprendre?
Comment faire des expériences professionnelles?

Que faire quand on manque de relations?
Le mythe de l'orientation est toujours présent dans les familles, alors que nous devons envisager ,exercer de multiples activités professionnelles.
Nous devons associer des compétences manuelles et intellectuelles.
Il me paraît impératif d'obtenir un baccalauréat , général ou professionnel, pour préserver son potentiel de formation.
LES FORMATIONS EN ALTERNANCE SONT DE RÉELLES OPPORTUNITÉS. Il est impératif d'avoir une réelle expérience d'entreprise ( la vie réelle) avant 20 ans.
Donc dès que possible 16 ans des expériences de travail en entreprise seront un plus, c'est aussi un bon moyen d'acquérir de l'expérience de connaître des métiers.

mercredi 25 août 2010

Respect

Tilleul Sully 500 ans d'âge, agrémente la commune de St Simon (15)

mardi 24 août 2010

Un coup dur

Depuis quelques mois les missions locales ne sont plus habilitées à signer des CIE ( contrat insertion entreprise) , elles perdent donc tous contacts avec le monde de l'entreprise, c'est un échec retentissant pour leur avenir.
Avec cette possibilité d'effectuer un travail auprès des entreprises ,c'étaient la possibilité d'acquérir une CULTURE une EXPÉRIENCE d'entreprise, qui leur fait un défaut menaçant leurs existence.
Elles se retrouvent enfermer sur elles mêmes , dans un travail de plus en plus bureaucratique, loin de la réalité économique ( notamment des PME), qui va être tourner autour d'une approche sociale.
Certaines missions locales envvisagent de créer des services entreprises, dans quel but???

vendredi 20 août 2010

Du Respect

Premier principe le vouvoiement,c'est avoir une attitude de base avec son jeune interlocuteur, c'est un comportement adulte.Qui marque la différence d'âge et de statut. c'est le préalable à une discution sans concession et de vérité, souvent les jeunes ont été bercer d'illusion.
Ils ont souvent vécu dans l'illusion , dans le manque de travail à l'école , jamais sanctionner .

Les jeunes disent "Tu dois me respecter" , donc tu ne dois pas me contrarier. C'est une façon de mettre en difficulté l'adulte.

mercredi 18 août 2010

Eléments concrets

150 000 jeunes sortent du système scolaire sans formation chaque année, c'est une constante depuis 30 ans , les dispositifs divers et variés depuis n'ont rien changer à l'affaire.
En région Auvergne la région dépense 56,6 millions pour la formation professionnelle continue (2007).
La direction de la formation professionnelle et apprentissage dispose de 122,6.:
- pour les formations intitulés OCVPP ( orientation construction validation d'un projet professionnel)
- préparatoire à la qualification
- préparatoire à l'emploi
Service apprentissage
- Service prospective
- Service formations sanitaires et sociales
Les missions locales reçoivent 2,1 millions d'euros d'aide
TOUT CELA EST CONSIDÉRABLE
L'impôt de chacun paie cela, pour quel résultat.

mardi 17 août 2010

"Glorifions le Travail"

Notre activité au sein d'une mission locale doit avoir des repères simples , non discutables.
Dans un monde ou de nombreux jeunes ont vécu sans repères ( dans un esprit de contestation généralisé),une question doit être au coeur de la démarche proposé ; comment se réaliser, par le travail.
La démarche "initiatique doit être au centre de nos convictions" le travail bien fait doit être le chemin vers l'insertion au sein de la société.
Nous ne devons laisser aucun espace au nihilisme , aux excuses concernant des " combines pour ce procurer de l'argent".
Le rôle de la famille est essentiel, sans une famille unie le jeune manque de repères , le soutien famillial est essentiel dans la réalisation d'un projet professionnel.

lundi 16 août 2010

Apprentissage suite

Lundi 16 Août
303 offres d'apprentissage consultables sur le site pôle emploi pour la zone Clermont.
Exemples :
- ventes , commerce préparation CAP vente , BTS management des unités commerciales (muc)
- tous les métiers de l'hôtellerie
- Esthéticienne
- maçons , métiers du bâtiment
- charcutier
- technicien maintenance réseau informatique, préparation Bac professionnel mécanique automobile,
- technicien équipement électrique, maintenance industrielle
ECT .....
Les structures jeunes ont elles une action suffisante et efficace ???

La prévention

La prévention c'est un peu comme le principe de précaution, c'est bien intellectuellement mais impossible à réaliser dans la réalité.

Cela fait partie du "politiquement correct" intouchable, mais cela cache "de beaux fromages" bien entretenus par la République.
Nous devons nous posez une question quand le mythe de la prévention échoue , il faut bien passer à la sanction, indéfiniment repoussée.
Un exemple de pratique de ce concept, les éducateurs de rues appliquent un code déontologique qui les empêchent de rendre compte de leurs activités réelles.
Souvent un comportement (adulte) respectant les codes moraux communément admis , condamnation sans appel du vol , de la violence faite à autrui, respect des autres et de soi-même , doit être appliquer sans compromis, nous devons refuser de négocier en particulier avec les jeunes toutes attitudes déviantes.

vendredi 13 août 2010

Du principe de précaution

Dans tout métiers il y a des risques, c'est souvent l'attrait d'une activité, cela fait monter l'adrénaline.

Le Stress concept à la mode , mis à toutes les sauces , nous le mettons dans les facteurs de risque du métier dans une ML ( un comble car le contact le face à face avec les jeunes c'est le coeur de l'activité)
La motivation dans une mission locale c'est le contact ,l'envie de rendre service, si c'est pour remplir des dossiers et réfléchir à " des diagnostics partagés " , il faut faire autre chose.
Une saine confrontation est parfois nécessaire.

Un décret du 29 janvier 2010 rend obligatoire ,l'élaboration et l'affichage de la consigne incendie en vertu de l'article R.4227-37 du code du travail

Tout employeur est soumis en vertu, du code du travail, à une obligation générale de santé et de sécurité envers ses salariés.

De la meilleure intention, on peut aboutir aux pires solutions

Articles: R.4121-1 ; R.4141-2 ; 4121.3 du code du travail (Pour info)

jeudi 12 août 2010

L' accompagnement

Le contraire de la LIBERTÉ

Un exemple , dans le cadre du CIVIS ( contrat d'insertion à la vie sociale) mis en place en 2005

si vous n'avez pas de diplôme , vous signer un document qui vous engage à un entretien toutes les semaines pendant 3 mois puis un entretien tous les mois jusqu"à 26 ans , vous devez renouveler tous les ans l'engagement, cela ne vous donne aucun statut.

Si vous avez un diplôme c'est un entretien une fois par mois pour un an renouvelable une fois
Un mythe technocratique pour créer des emplois bidons accompagnateurs ( qui ne connaissent souvent que le monde du travail de façon théorique).

Cela est un exemple il en existe de multiples formes pour tous les âges.


Comment rendre les individus irresponsables ( avant de m'engager professionnellement je me réfère à mon accompagnateur): la solution l'accompagnement
Un mythe sécuritaire !!!
Comment ficher et rendre irresponsable

mardi 10 août 2010

De la laïcité

Une mission locale voit un nombre non négligeable de jeunes filles avec un voile Islamique.
Chaque semaine plusieurs personnes se présente ainsi.
Quelle attitude adopter?
Que faire avec nos principes de laïcité?
Comment faire appliquer notre législation, laïque et les décisions du Conseil d'état !!!
Est-il utile d'aborder cette question avec les intéressés qui auront des réponses toutes faites.
Nous sommes face à des situations concrètes, être dans une ville socialiste ( qui proclame de grands principes), n'apporte pas vraiment de réponses.
Personne n'aborde et ne souhaite aborder cette question au quotidien.
Demain le ramadan commence

vendredi 6 août 2010

La Conscience Professionnelle

Je viens de prononcer un gros mot

Je ne veux culpabiliser personne

Ne pas faire de morale, même "Républicaine", pourtant il y a des concepts valables de façon permanente, dans une ML l'objectif prioritaire c'est d'être au service des jeunes , rendre service , donner des pistes en fonction de la personnalité de chacun, faire réfléchir mais aussi résoudre concrètement des problèmes , "arranger les situations";
Actuellement l'impression se dégage que si le conseiller a bien rempli le dossier informatique et une multitude de dossiers d'inscriptions et aides diverses il a fait son travail. NON!!!

Notre époque de consensus mou veut "des diagnostics partagés" , donc des mots creux, qui légitiment des emplois sans utilités et desresponsabilisent tout un chacun.

De la responsabilité

Nous touchons à l'essentiel
Notre relation avec un jeune est basé sur notre propre responsabilité, nous ne pouvons nous cacher derrière des procédures , de la technocratie
Un impératif de vérité doit être au coeur de notre activité, même si celle ci est subjective
Un lien personnel (il est impératif de connaître l'identité de l'adulte)
Le jeune doit pouvoir interpeller, demander des comptes à son interlocuteur

jeudi 5 août 2010

Pôle Emploi

Jeudi 5 Août nous dénombrons 333 offres d'apprentissage sur le bassin de Clermont déposées auprès de Pôle emploi.

Nous pouvons légitimement nous interroger sur le traitement de ces offres par les structures jeunes . Qui reçoivent des financements spécifiques du Conseil Régional pour promouvoir l'apprentissage et créer les conditions de signature des contrats.

C'est grave.

"Un comité d'étude et de réflexion peut se mettre en place"

Pôle emploi diffuse des fascicules très utiles " Préparer sa recherche d'emploi: les bons outils" 27 pages de conseils pragmatiques.

"Réussir l'entretien d'embauche" 23 pages d'un guide pratique, que chacun peut utiliser.

mardi 3 août 2010

Un Paradoxe

Durant cet été 2010, certaines missions locales sont confrontées à un manque crucial de candidats pour des apprentissages ( France télécom, Erdf , Casino ( bouchers, boulanger), couvreur ect )
La crise est tous les jours à la une des médias
L'emploi "productif" est délaissé
Quel rôle joue les structures d'accueil , motivent elles les jeunes pour des métiers manuels???
Que veut dire orientation ???

La gestion associative

La quasi totalité des Missions locales sont sous forme associative, donc de droit privé.
Quelques unes sous forme de GIP (groupement d'inêrêt public)
La forme association loi 1901 facilite la gestion, mais de nombreuses difficultés existent, statut et responsabilités des dirigeants, mode d'adhésion ( souvent aucune cotisation d'adhésion n'existe)
Pas d"électionn du Président
Nous sommes face à de vrais entreprises au fonctionnement de droit privé ( Urssaf, assedic, délégué du personnel, contrats de travail de droit privé , les prud'hommes sont compétents en cas de difficulté ect.........) 95% de finacements publics et une gestion difficile à comprendre.

jeudi 29 juillet 2010

Les temps heureux

De 1982 à 1990
1982 Constitution de 30 structures uniques dans leurs conceptions et utopiques

Implication de personnels motivées par l'aventure , le non conformisme
L'Innovation
Des projets individualisés
L'Absence d'ambition carriériste, la mobilité , l'enthousiasme
Le refus d'un avenir "fonctionnarisé "
Nous négocions nos salaires, nous étions en dehors de toute convention collective
Une grande Liberté d'action, la volonté de rendre service
La possibilité d'intervenir en dehors des voies hiérarchique traditionnelle

lundi 5 juillet 2010

Portrait Auriel Albert

La Montagne mercredi 12 Mai 2010
Arnaud Vernet journaliste
Depuis 1982 à la tête de la mission locale de Clermont Communauté , il tente de remettre (les jeunes 16/ 25 ans ) en course les jeunes de l'agglomération.

Depuis bientôt 30 ans Albert Auriel dirige avec passion la mission locale de Clermont Communauté: trouver un avenir à 2000 jeunes par an!
Triste jeunesse!
Paresseuse désoeuvré, gâtée,pourrie,profiteuse,violente....Que n'a-t-on pas dit sur les jeunes d'aujourd'hui !!!
Albert Auriel,lui,les connaît bien. Directeur de la mission locale Clermont -Communauté depuis sa création, il en a croisé depuis près de trente ans au moins 50 000....et pas les plus faciles :"Notre public,ce sont les 16-25 ans , sans diplômes,en rupture scolaire... des jeunes des quartiers,qu'on essaye d'encadrer".
Ne lui demandez pas un avis général sur la question;"Ce sont toutes des histoires individuelles ",mais quand même :" la plupart sont malins et ont la niaque .Ils sont dans une jungle ou c'est le plus malin qui s'en sort le mieux.
Du coup ,le jeune des quartiers trouve souvent plus de solutions que le fils de famille échoué après 2 ans de fac. C'est souvent pour celui-la que c'est le plus dur .Il n'a pas l'habitude de se battre!" et de conclure "vous savez, en sortant de ma licence de droit, je n'avais aucun projet professionnel, peut-être une banque, peut-être une administration...
Finalement ,j'ai répondu à une annonce .C'était la création des missions locales. Aujourd'hui, le projet professionnel , c'est justement la dessus qu'on fait travailler nos jeunes !"

Tout inventer!
Et depuis 1982, Albert Auriel aura été de tous les dispositifs imaginables pour venir en aide aux grands ados tombés sur le bord du chemin :"Au début il a fallu tout inventer .il y avait les TUC( travaux d'utilité collective) et les SIVP( stage d'initiation à la vie professionnelle) qui ont été un succès fabuleux. Le jeune passait six mois en entreprise et touchait une petite moitié du smic. Ce n'était pas énorme, mais au moins il avait quelque chose . Et ça le socialisai!".
Pour leur trouver des débouchés, l'équipe d'Albert Auriel va même à l'époque ,créer des entreprises : " il y a eu MET ( Maintenance électronique et télécommunications ), de 88 à 94: on réparait les téléphones et les minitels .On a compté jusqu'à dix employés. On a aussi contribué à créer un organisme de formation das le domaine de la sécurité .Et puis il y a eu la Régie de quartier, qui existe encor aujourd'hui: l'idée était de faire entretenir les bâtiments du quartier par ses jeunes habitants.Là encor , un beau succès , mais on était sous forme associative , ce qui posait des problèmes de crédibilité , et surtout ça empêchait de grossir par manque de capital. Quand les gros contrats sont arrivés , on n'a pas pu suivre".
Qui'importe , c'était l'époque des idées: En 1992 on a emmené des jeunes des quartiers tris mois en Ulster . Ca leur montrait autre chose.Mais ce qui nous a surpris , c'est que beaucoup ont eu des propositions pour travailler sur place dans l'hôtellerie.
Cases....
Aujourd'hui,quest-ce qui a changé?La crise?
"C'est vrai qu'elle est là... On trouve moins de places en intérim, mais franchement ,dans les années quatre-vintg,il n'y avait pas beaucoup plus d'opportunités qu'aujourd'hui.
Par contre ,on avait une certaine liberté pour imaginer des solutions.
Aujourd'hui,tout est sous contrôle,informatisé. On remplit beaucoup de cases et surtout on est passé à une politique d'accompagnement ou les gens ne touchent pratiquement aucun revenu.
Heureusement ,les jeunes n'ont pas changé:"on ne peut rien pour quelqu'un qui n'a pas envie de se prendre en charge, mais à bien y regarder,la plupart sont de bonne volonté. Ils se cherchent juste un peu, .Et en guise de bilan , Albert Auriel regarde DIX ans en arrière :"Depuis 2000 ,20 000 sont passés chez nous, Aujoud'hui , s'ils étaient hors jeu , je crois que ça se verrait". Du coup ,comptez sur lui pour continuer!.

CINQ DATES
2 Octobre 1953
Naissance à Mauriac dans une famille d'agriculteurs
Juin 1980
Licence en droit
Août 1982
Responsable de la toute nouvelle mission locale de Clermont-Ferrand
2004
IAE
DESS de management des entreprises
2005
La création des civis gonfle les effectifs de la mission locale qui passe de 21 à 30 personnes.